Forum CCMOISSY

Forum du Cyclo Club de Moissy Cramayel
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le bleuet de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lamiral

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 54
Localisation : Lieusaint

MessageSujet: Le bleuet de France   Sam 11 Nov - 10:37

Bonjour à tous,

Hier, 10 novembre, avait lieu une réunion de bureau du club dont je suis membre. En cette veille de 11 novembre, date anniversaire de la première guerre mondiale, j'avais accroché à mon blouson un bleuet. Petit insigne que vous avez sans doute pu voir également sur le maillot des footeux hier et que vous verrez sans aucun doute sur celui des rugbymen ce soir.
Je me suis aperçu que certains membres du bureau ne connaissaient pas la signification de cette petite fleur. C'est la raison pour laquelle je vous fait passer ce mot d'explication.

L’histoire débute au sortir de la Première Guerre mondiale, à l’Institution Nationale des Invalides. Deux femmes, Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières, créent en 1925 un atelier pour les pensionnaires des Invalides pour les aider à subvenir à leurs besoins. Ils y confectionnent et vendent des fleurs de bleuet en tissu.

Cette initiative se développe et prend une dimension nationale. Le président Gaston Doumergue accorde son haut patronage au Bleuet de France et les ventes s’étendent progressivement à l’ensemble du pays, « la Nation veut témoigner de sa reconnaissance et venir en aide à ces hommes qui ont sacrifié leur jeunesse à défendre la France ».
Le 11 novembre 1934, les fleurs de bleuet sont fabriquées et vendues par les anciens combattants sur la voie publique dans la capitale : 128 000 fleurs sont vendues.

En 1991, l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) décide de prendre en charge la gestion de l’œuvre.

L'Œuvre des Bleuets de France est aujourd’hui le seul organisme caritatif à agir en faveur de l'ensemble des anciens combattants et victimes de guerre ou d'attentats, tous statuts confondus. Petite précision : la notion d'anciens combattants n'est pas forcément liée à une guerre du passé. N'oubliez pas qu'actuellement nous avons des "gars" qui combattent en Irak, en Syrie, au Mali, au Niger, en mer et dans les airs pour lutter, loin de chez nous, contre le Jihadisme pour assurer la sécurité, ici, sur notre territoire. Et si on parle souvent des décès en opération on parle moins des blessés qui, avec les dons du bleuet, sont aidés.

Pourquoi un bleuet ? Plusieurs hypothèses existent :

- un héritage des tranchées, un souvenir de ces jeunes soldats arrivés dans leurs uniformes bleus horizons et baptisés « bleuets » par leurs aînés Poilus ;
- une fleur des champs dans le chaos des tranchées, le bleuet continuait en effet de pousser sur les champs de bataille ;
- en hommage au bleu, couleur de la Nation, première couleur du drapeau tricolore.

Une tradition semblable existe au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth où la fleur des anciens combattants est le coquelicot, poppy en anglais. Ces fleurs dont la couleur rappelle celle du sang poussaient en grand nombre sur les champs de bataille, comme l’écrivait le LCL du Corps médical canadien John McCrae dans son célèbre poème In Flanders Fields : « In Flanders fields the poppies blow Between the crosses, row on row, That mark our place… ».

Si vous allez en Grande-Bretagne en ce moment, vous verrez qu'une majorité de citoyens porte le poppy et, ce soir les all-blacks l'arboreront certainement sur leur maillot.

Où vont les dons ?

L'affectation des fonds répond au découpage suivant, sur 100€ collectés :

- 58€ reviennent aux personnes ressortissantes de l'ONAC en difficulté ;
- 25€ permettent d'organiser des manifestations de mémoire ;
- et les 17€ restants sont consacrés à l'organisation des collectes.

L’année 2017 étant marquée par le centenaire du statut de pupille de la Nation, les dons sont plus particulièrement consacrés à ce public.
A ce jour, plus de 450 enfants et jeunes gens de 1 à 21 ans sont accompagnés par l'Office, qui les aide, eux et leurs familles, à financer en priorité leurs études et à concrétiser leurs projets professionnels.
Les ¾ des pupilles adoptés en 2016 sont des enfants de victimes d'actes de terrorisme ou des victimes eux-mêmes. Depuis le début de cette année, plus de cent adoptions ont déjà été prononcées.

Le don minimum pour obtenir un bleuet est d'un euro ...

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Cordialement

Pour soutenir le Bleuet de France : http://www.bleuetdefrance.fr/ewb_pages/s/soutenez-nous.php
Revenir en haut Aller en bas
LSY



Messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Le bleuet de France   Sam 11 Nov - 17:59

Merci Pascal pour cette information instructive
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bleuet de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je donne 2 rechauds camping gaz bleuet "terminé"
» Ca vous arrivera peut être un jour .
» Du bleu et du mauve...
» (Dept 15) Ghost (ex Bleuet), Selle Français/Comtois, Sauvée par Céci (06/12/2011)
» Chartier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum CCMOISSY :: La vie du club et des membres :: Le bistrot-
Sauter vers: